Annonce De Vente 06 Nous rachetons les pièces de monnaie de toute époque, de l’Antiquité au XXe siècle, billets de banque, et colonies françaises ☎ 06 12 08 09 36

Panier
Panier (0)

Catégorie

Savez-vous ce qu'est la numismatique ? Découvrez dans cet article ce qui est important à savoir dans le monde de la numismatique !

Soyons honnêtes : un certain mystère entoure la numismatique. Alors que beaucoup ne connaissent pas le terme, certains ne le comprennent que partiellement, ce qui conduit souvent à des conclusions hâtives ou à des jugements incomplets.

S'il y avait un doute, c'est le moment opportun de le clarifier. Le moment est venu de révéler, une fois pour toutes, ce qu'est la numismatique. Mais cela vaut la peine d'être averti : les risques de tomber amoureux de la science des découvertes sont énormes.

C’est quoi la numismatique ?

 La numismatique est la partie de la science qui étudie et traite de la description et de l’histoire des anciennes monnaies et médailles. C’est un domaine à explorer. Les pièces de monnaie sont des symboles de l'évolution humaine, elles portent les secrets de nations entières et réservent des découvertes passionnantes à ceux qui s'abandonnent à leurs charmes.

 

Celui qui collectionne ces objets anciens soit par plaisir, soit par intérêts personnels, est un numismate. La numismatique va bien au-delà de la collection de pièces de monnaie, de billets de banque et de médailles. Un numismate est, en fait, un étudiant vorace en économie, histoire, géographie et bien d'autres aspects liés à chaque pièce de sa collection.

 

Les principales caractéristiques d’un numismate sont la curiosité incessante pour l'histoire et le détail inflexible dans l'analyse de chaque élément. Pour lui, il ne suffit pas de posséder une pièce précise, il faut la scruter, la comprendre et l'apprécier dans toutes ses particularités.

 

S'immerger dans la numismatique signifie, en pratique, s'ouvrir à une nouvelle et profonde connaissance du monde tel qu'il était et tel qu'il est actuellement.

Et cela, vous vous en rendrez vite compte, est une rue à sens unique. Après tout, comme l'a dit Einstein, "l'esprit qui est ouvert à une nouvelle idée ne reviendra jamais à sa taille d'origine". Les numismates le savent très bien !

L'origine du terme numismatique

Le mot « numismatique » en français provient de « numisma » qui, en latin, signifie « pièce ». Ce mot latin, à son tour, est dérivé du grec « νόμισμα (nomisma) », qui signifie « monnaie » ou « coutume ».

 

L'origine commune de tous ces mots est « νόμος (nomos) », terme grec désignant la loi, la mesure ou la coutume. Ce terme est aussi un concept central dans la pensée d'Aristote.

De nos jours, la numismatique est aussi une science ! La numismatique est l'analyse scientifique des pièces de monnaie ou des médailles. Il est souvent considéré comme une science qui aide l'histoire ou l'archéologie, car l'analyse des pièces sert de source fiable d'informations historiques. La numismatique révèle diverses données (telles que les coutumes, la religion, la forme de gouvernement, etc.) sur un certain peuple ou une certaine période.

Au sein d'un concept plus large, la numismatique englobe l'étude de toutes les formes de paiement (échange de pièces primitives, de billets ou d'objets connexes). Généralement, cette étude est divisée selon les périodes historiques analysées : numismatique ancienne, numismatique médiévale ou numismatique moderne.

 

En plus de fournir des données pour d'autres sciences, la numismatique utilise également d'autres disciplines pour faire ses analyses. Les connaissances actuelles en géographie, économie et métallurgie sont souvent mobilisées pour comprendre la signification des pièces de monnaie et leur fabrication.

Une petite histoire de la monnaie et de la numismatique

Les histoires de la monnaie et celle de la numismatique sont en quelque sorte liées :

L'histoire de la monnaie

 

Il est difficile d'établir avec précision quand les premières formes de monnaies sont apparues. On sait que les peuples primitifs utilisaient différents objets pour contrôler le volume des échanges (coquillages, pierres, artisanat, etc.). Cependant, ce n'est que vers le VIIIe ou VIIe siècle avant J.-C. qu'apparaissent les premières pièces métalliques telles que nous les connaissons aujourd’hui.

 

Cette invention a facilité les échanges entre différentes parties du monde, car les métaux étaient largement considérés comme précieux. Le premier système monétaire à avoir été reconnu dans le monde entier était la « monnaie » de la Grèce antique. Ce système a normalisé la forme des mesures de poids et de valeur, stimulant encore le commerce pendant l'Antiquité.

Au fil des ans, le transport de grandes quantités de métal fut soumis à des risques de perte et de vol. Par conséquent, les billets de banque ont été introduits comme une forme d'échange, facilitant l'échange et le transport de valeurs monétaires.

L'histoire de la numismatique

Les textes anciens citent souvent une passion pour la numismatique. Plusieurs personnages célèbres de l'histoire auraient déclaré qu'ils étaient d'ardents collectionneurs. Par exemple : Auguste, la famille Médicis, Francesco Pétrarque, le pape Paul III, Louis XIV parmi de nombreux autres membres de la royauté et de la noblesse européenne.

 

Ce n’est que dans les années 1500 que la numismatique a commencé son essor. Cependant, les premières études plus systématiques sur les monnaies n'apparaissent qu'au XIXe siècle. Voici ci-dessous les premiers magazines et associations de numismates :

En 1836 la « Revue Numismatique » est créée en France ;

 

En 1836 la « Royal Numismatic Society » est fondée en Angleterre ;

 

En 1858, l'« American Numismatic Society » est fondée aux USA.

 

Et depuis lors, les personnes s’intéressent de plus en plus à ce domaine, malgré le fait que très peu de personnes en savent plus sur le sujet. De nos jours, la numismatique est beaucoup plus populaire. D'une part, le progrès technologique a raccourci les distances et l'accès au savoir est beaucoup plus facile. Par conséquent, n'importe qui peut étudier ou collectionner les pièces de monnaie anciennes !

Quand la numismatique a-t-elle commencé ?

L'origine de la numismatique n'a pas de date certaine, mais on sait qu'il y a de nombreuses années, la création de numismatiques (collection de monnaies anciennes) était déjà pratiquée soit par goût privé, soit pour des études.

 

Les premières collections ont été faites par des empereurs et des rois qui, lorsqu'ils interagissaient avec d'autres nations et échangeaient des cadeaux, ou même lorsqu'ils prenaient possession de biens d'un ennemi vaincu au combat, avaient intérêt à conserver ces objets.

 

La numismatique est apparue lorsque les savants de l'époque ont ressenti le besoin d'étudier la culture gréco-romaine et, pour cela, d'organiser des collections royales.

 

C'est alors que la numismatique a commencé à faire ses premiers pas en tant que science. On sait que toute monnaie porte des traces culturelles de sa nation d'origine, comme des bustes de personnages importants de l'histoire, ou d'animaux, de lieux et même

 

commémorant certains événements historiques. Ainsi, ces représentations expriment directement une forme de culture et de savoir pour ceux qui étudient ces pièces.

 

Les prochaines étapes franchies par la numismatique se situent vers le XVIIIe siècle, lorsqu'une des premières formes d'étude des monnaies anciennes apparaît, imprimée sous la forme d'un catalogue/livre qui propose un classement des monnaies.

 

 

 

Depuis, de nombreuses autres œuvres ont vu le jour, même en Europe, où ce savoir est né et s'est développé de plus en plus au fil des années.

 

Nous avons aujourd'hui de grands ouvrages disponibles sur le marché qui offrent des connaissances, des informations techniques et des instructions sur la façon d'organiser et de classer votre collection.

Vous êtes numismate ?

 

Un numismate une personne passionnée par ces pièces et qui les collectionne. Il recherche le plaisir d'assembler les pièces qui plaisent à son intérêt personnel.

collections

 

Sur ce site Vente 06, vous pouvez trouver et acheter des pièces de monnaies, des billets anciens ainsi que des médailles de différentes époques, en juste quelques clics. Acheter ces objets n’a jamais été aussi facile.

 

Si vous en avez et que vous souhaitez les vendre, nous rachetons également ces objets de valeur, qui peuvent servir à d’autres collectionneurs.

 

Quels sont les principaux critères de collections de pièces de monnaies anciennes ?

Les numismates peuvent organiser leurs collections selon différents critères à savoir :

 

Par période historique (antiquité, moyen-âge, etc.)

Par pays ou zone géographique (Grèce, Rome, France, USA, etc.)

Par thèmes (animaux, dieux, personnages, etc.) 

Par type de matière (or, argent, bronze, etc.) ;

Par degré de conservation ;

Par monnayeur ;

 

Etc. Il est même possible de combiner plusieurs critères à la fois.

 

Dans une tentative de clarifier dans les détails ce qu'est la numismatique, nous plongeons dans la beauté de la science qui explore, directement ou indirectement, notre propre histoire. Si vous souhaitez démarrer et/ou faire évoluer votre collection de monnaies et de médailles anciennes, ce site vente 06 est fait pour vous ! Gardez donc un œil sur les nouveautés de ce site.

 

Ici, les débutants et les numismates aguerris trouveront un contenu intéressant, précieux et exclusif, écrit par ceux qui partagent la même passion et, comme vous, recherchent plus de connaissances et de nouvelles monnaies à collectionner. Mais si vous désirez vous intéresser au domaine, vous devez savoir que c’est une science qui exige une dévotion à la connaissance et exige également une forme implacable de vigilance. Après tout, on ne sait

 

jamais quand le prochain trésor, toujours chargé de significations viscérales, pourrait être intégré à la collection.

 

Rachat rapide de votre collection de timbre à Nice Message de Numismatique  Pieces de monnaie,Numismatiques, piece de monnaie, collection pieces de monnaie, collection monnaie ancienne, collection, collections, pièces anciennes, pièces vente, monnaies de collection, pièces de collection, billet, billets, collection de billets, collection de billets de banque, billet de banque, billets de banque, collectionneurs, collectionneur, multicollection, numismatique, cartophilie,liste, numismate, cartophile, monnaies, monnaies anciennes, medailles, collection de medailles, timbre, timbres, carte postale, collection de jouets, jouet ancien, jouets anciens, collection accessoiresLa numismatique en latin numisma, du grec nomisma, monnaie Science qui traite de la description et de l'histoire de Numismatiques des monnaies, médailles, jetons et méreaux bronze argent or

Nous sommes acheteurs de ces exemplaires de médailles

Médaille Commémorative Albert II Prince de Monaco en argent 

Médaille Commémorative Albert II Prince de Monaco en argent

Veuillez contacter Vente 06 

 ☎   06 12 08 09 36

Médaille Mariage du Prince Albert de Monaco et de Charlene

Médaille Mariage du Prince Albert de Monaco et de Charlene medaille monaco medaille monaco 2 juillet 2011 medaille monaco jo medaille monaco prix monaco medaille du travail remise medaille monaco médaille de monaco medaille monegasque médaille saint charles monaco medaille principaute de monaco medaille cathedrale de monaco croix des chanoines medaille d'honneur monaco medaille europa monaco medaille palais princier monaco medaille don du sang monaco

Médaille principauté de Monaco 

MONACO MEDAILLE D'HONNEUR ALBERT II EN VERMEIL 1894

Médailles du Jubilé Médaille de Vermeil, Médaille d'Argent et Médaille de Bronze. La médaille d'Honneur MONACO MEDAILLE D'HONNEUR ALBERT II EN VERMEIL 1894

1 centime
2 centimes
3 centimes
5 centimes
1 decime
10 centimes
2 decimes
20 centimes
25 centimes
50 centimes
1 franc
2 francs
5 francs
10 francs
20 francs
50 francs
100 francs

5 francs or

10 francs or

20 francs or

40 francs or

50 francs or

100 francs or

5 Francs

10 Francs

20 Francs

50 Francs

100 Francs

200 Francs

300 Francs

500 Francs

1000 Francs

5000 Francs

10000 Francs

Boutique en ligne

annonce de vente06.com

Nous rachetons les pièces de monnaie de toutes époques, de l’Antiquité au XXe siècle, françaises ou étrangères, des pièces anciennes de collection, des pièces d’or - TIMBRES d’investissements, des pièces plus récentes, des pièces de la Monnaie de Paris, des pièces en argent, en bronze, en nickel de même que les billets de banque, colonies françaises.

Tél: 06 12 08 09 36

Merci de nous faire parvenir dans un premier temps des photos de vos objets par whatsupp au numéro suivant : ☎   06 12 08 09 36  afin que je puisse analyser vos objets avant de les acheter.

Vente 06 est un site consacré à la vente  des pieces de Monnaies, billets, medailles, timbres,

Vendre des piece en argent Nice -Rachat Pièces D'argent a Nice Tel.. 06 12 08 09 36

La numismatique à Nice  a un nouveau point de référence. Vente06 est la boutique qui saura toujours satisfaire les besoins des collectionneurs les plus exigeants. Forte de son expérience, vente06 compte sur des collaborateurs expérimentés avec une  grande connaissance  dans les secteurs de la numismatique et de la philatélie 

 

La mission de notre boutique est de faire en sorte que chaque collectionneur se sente chez lui, de dialoguer avec lui, de partager la même passion pour l'histoire de chaque pièce, billet et médaille. La numismatique  est notre grande passion qui s'exprime dans une recherche constante , une étude continue de la  monnaie et des billets rares   . Anciens et modernes, français ou étrangers : nous recherchons toujours les pièces, les billets et les médailles les plus rares et les plus incroyables à proposer à nos clients, contribuant ainsi à enrichir leurs collections avec des pièces uniques, de beaux billets de collection ainsi que des médailles.

 

Nous nous occupons de la vente et aussi de l'achat de pièces, billets, médailles avec professionnalisme et compétence. Nous connaissons bien la valeur de chaque pièce, billet ou médaille  et c'est pourquoi nous sommes en mesure de vous aider à estimer votre précieuse collection, si vous êtes prêt à la vendre. Un service professionnel vous attend chez vente06, la boutique de numismatique que vous avez toujours voulue et qui est enfin une réalité.

annuaire site internet gratui ,annuaire site ecommerce ,annuaire site web france ,annuaire site 2020 ,annuaire site internet,ANNUAIRE MONNAIES, Avec les ventes  Jeton touristique, Médaille civile, Médaille d'honneur du travail, Pièces Or, Monnaie anglaise, Or, Louis d'or,

Estimer ses pièces et vendre sa collection de monnaie

Toutes les collections Achat & vente de monnaies et billets de collection, Référencé billet de Banque de France, Estimation, Achat de collections de qualité, Spécialisé dans toute successions et héritage a nice, Philatélie timbres france - Cartes postales

pesos or, Achat souverain or, Achat 10 francs semeuse argent, Achat 50 francs semeuse argent, Achat 5 francs semeuse argent, Monnaie romaine, Billets de collection, Médaille en bronze, Décoration civile, Écu d'or, Écrin pour médaille, Décoration militaire, Monnaie en argent, Médaille de la Légion d'Honneur, Écu, Médaille religieuse, Monnaie euro, Jeton

Petites annonces Ventes collections de monnaie

 Découvrez les bons plans Matériel de collection, Monnaies, Achat de monnaie, Estimation de pièces monnaie, Achat de médaille, Collectionneur de médaille, Collectionneur de billet, Collectionneur de monnaie, Numismatique, Achat 20 dollars, Achat 20 francs suisse or, Achat 50 

numismatique nice ,numismatique monaco ,numismatique marseille ,numismatique euro ,numismatique cannes ,numismatique toulon ,numismatique avignon ,numismatique antibes ,numismatique aubagne numismatique arles,ANNUAIRE MONNAIES,

Vente 06 monnaies, annuaire Monnaies,

 Monnaie ancienne, Pièce Napoléon, Monnaie antique, Achat  or, Assignat, Médaille en or, Monnaie de collection, Médaille d'honneur, Billet ancien, Médaille militaire, Médaille commémorative, Monnaie en or, Médaille officielle, Monnaie française-ou Pièces de monnaie du monde

 

Assiria

 

 

Assiria Antica regione dell'Asia, situata a sud dell'odierno confine settentrionale dell'Iraq: comprendeva la valle del Tigri e uno dei suoi maggiori affluenti, il Grande Zab, coprendo un'area a forma di triangolo rovesciato. La parte occidentale era caratterizzata da steppe percorse da popolazioni nomadi, mentre le regioni orientali, con colline boschive e fertili valli, erano più favorevoli all'agricoltura. A est era cinta dai monti Zagros, a nord dal massiccio dell'Armenia, mentre a ovest si estendeva la pianura mesopotamica. A sud si trovava il regno conosciuto dapprima come Sumer, poi come Sumer e Akkad, e infine come Babilonia. Mesopotamia era invece il nome con cui i greci chiamavano l'intera regione. Le più importanti città assire, situate tutte nell'attuale Iraq, erano Assur (l'odierna Sharqat), Ninive (scavi sono tuttora in corso sull'altura di Kuyunjik), Kalakh (Nimrud) e Dur Sharrukin (Khorsabad).

 

 

I PIÙ ANTICHI INSEDIAMENTI

 

L'Assiria era già popolata nel Paleolitico, come confermano due crani di adulti appartenenti all'uomo di Neanderthal, scoperti in una grotta nell'area nordorientale. Tuttavia, non si ebbero comunità agricole sedentarie fino al 6500 ca. a.C.; di queste non è nota la composizione etnica, anche se è possibile si trattasse di subari, un popolo che parlava una lingua di tipo agglutinante (vedi Classificazione delle lingue). Fu probabilmente nel III millennio a.C. che nomadi di stirpe semita conquistarono la regione, trasmettendo il loro sistema linguistico, di tipo flessivo, simile al babilonese, anche alla scrittura cuneiforme.

 

 

Già nel VII millennio a.C. le popolazioni locali coltivavano grano e orzo e allevavano bovini, ovini e suini; le case, talvolta contenenti fino a quattro vani, erano costruite in mattoni crudi ed erano dotate di forni per cuocere la farina; il grano era conservato in grandi vasi d'argilla coperti di bitume. I tessuti erano prodotti con fibre filate per mezzo di fusi; coltelli, asce e utensili per il lavoro agricolo erano costruiti con schegge di ossidiana e calcedonio. Il vasellame, di ottima fattura e decorato con eleganti motivi, era in argilla cotta, così come le numerose statuette femminili di uso rituale; da ossidiana e da altre pietre dure si ricavavano vasi, amuleti e sigilli. I defunti venivano spesso sepolti in prossimità delle case, in posizione rannicchiata.

 

 

La cultura assira presenta caratteri molto simili a quelli della civiltà babilonese. La vita sociale e familiare, gli usi nuziali e le leggi sulla proprietà riflettevano i modelli babilonesi. Anche la religione e le pratiche cultuali erano pressoché identiche; la divinità nazionale Assur sostituiva il dio babilonese Marduk. Le più importanti testimonianze di questa civiltà sono rintracciabili nell'arte e nell'architettura.

 

 

Nel III millennio a.C. l'Assiria, come quasi tutto il Medio Oriente, subì l'influsso della civiltà sumerica. Dal 2300 ca. a.C. fece parte dell'impero di Sumer e Akkad, in seguito fu conquistata (2000 ca. a.C.) dagli amorrei, un popolo semitico nomade proveniente dal deserto arabico, che invase buona parte della Mesopotamia. Nel 1850 a.C. i mercanti assiri avevano ormai colonizzato ampie zone dell'Anatolia centrale (vedi Asia Minore), dove praticavano fiorenti commerci di rame, argento, oro, stagno e prodotti tessili.

 

 

FORMAZIONE DELL'IMPERO: 1800-1200 A.C.

 

 

Intorno al 1810 a.C. il re Shamshiadad I (1813-1780 ca. a.C.) estese i possedimenti assiri dai monti Zagros al Mediterraneo, fondando forse il primo impero centralizzato del Medio Oriente antico. Egli divise il regno in distretti governati da amministratori e da consiglieri appositamente nominati, istituì una rete di corrieri e fece censire la popolazione a intervalli regolari. Questo primo regno tuttavia non durò a lungo: intorno al 1760 a.C., sotto Ishmedagan I (1780-1760 ca. a.C.), figlio di Shamshiadad, fu conquistato dal re babilonese Hammurabi.

 

 

La regione venne in seguito conquistata dai cassiti (un popolo non semitico che assoggettò Babilonia nel XVI secolo a.C.) e in seguito dagli hurriti, i quali, scesi dalle montagne, penetrarono nella Mesopotamia settentrionale, giungendo a occidente fino in Palestina.

 

Tra il XV e il XIV secolo a.C. l'Assiria divenne vassalla del regno di Mitanni, ma quando questo venne sconfitto e assoggettato dagli ittiti, il re assiro Assuruballit I (1364-1328 a.C.) liberò la regione, conquistando inoltre altri territori. I successori di Assuruballit, Adadnirari I (1306-1274 a.C.), Salmanassar I (1274-1244 a.C.) e Tukultininurta I (1244-1207 a.C.), ampliarono ulteriormente il regno.

 

 

I POPOLI DEL MARE: 1200-800 A.C.

 

 

A partire dal 1200 ca. a.C. una nuova ondata di migrazioni cambiò profondamente la fisionomia dell'Asia occidentale. I cosiddetti 'popoli del mare', provenienti probabilmente dalla penisola balcanica, posero fine all'impero ittita in Anatolia, penetrando anche in Siria e in Palestina. I moschei, un popolo indoeuropeo stanziato nell'Anatolia orientale, rappresentarono una costante minaccia per il confine nordoccidentale dell'Assiria, mentre a ovest si muovevano gruppi di nomadi semiti, gli aramei. L'Assiria resistette strenuamente agli attacchi dei nuovi nemici, allestendo durante la lotta per la sopravvivenza una macchina militare proverbiale per ferocia in tutto il Medio Oriente.

 

 

Le prime campagne assire si risolsero in incursioni per conquistare bottino e tributi. Tiglatpileser I (1115-1076 a.C.), ad esempio, si difese da aramei e moschei con spedizioni che si spinsero a nord fino al lago Van, nell'Urartu (odierna Turchia nordorientale), e a ovest fino a Palmira. Quasi sempre, le popolazioni minacciate fuggivano all'arrivo del suo esercito, mentre chi rimaneva veniva massacrato o deportato in Assiria; città e villaggi venivano saccheggiati e devastati.

 

 

Gradualmente, tuttavia, l'Assiria divenne il centro di un nuovo impero, costituito dai territori conquistati e annessi. Verso la fine del X secolo a.C., Adadnirari II annetté la regione degli aramei, il cui centro era Nisibis, a est del fiume Habur; suo figlio, Tukultininurta II, incorporò diversi stati aramei intorno alla città di Harran, la parte centrale della valle dell'Eufrate, e la regione tra il Grande e il Piccolo Zab.

 

 

L'ESPANSIONE

 

 

Assurnasirpal II (884-859 a.C.), figlio di Tukultininurta II, ampliò i possedimenti assiri a nord e a est attraverso violente campagne militari che devastarono le regioni confinanti; si astenne tuttavia dall’attaccare i suoi vicini più potenti: l'Urartu a nord, Babilonia a sud e l'Aram a ovest. Al ritorno da una spedizione che si spinse fino al Mediterraneo fece abbattere i cedri sui monti Amanus allo scopo di ottenere il legname per un imponente programma di costruzioni nella città di Kalakh, trasformata in nuova capitale al posto di Assur.

 

 

Suo figlio Salmanassar III (859-824 a.C.) condusse, nei 35 anni del suo regno, ben 32 campagne, molte delle quali nei territori a ovest dell'Eufrate, e soprattutto contro il potente regno di Aram. Nonostante le frequenti vittorie sui suoi alleati (compreso Israele), e i ricchi tributi che ne derivarono, Salmanassar III non riuscì a conquistare l'Aram. Verso la fine del suo regno scoppiò una rivolta di corte, alla quale seguì una lunga guerra civile. A metà dell'VIII secolo l'ascesa al trono di Tiglatpileser III (745-727 a.C.) trasformò l'Assiria in un impero molto esteso: il nuovo re riaffermò l'autorità regia e ridusse il potere dei nobili, istituì un esercito permanente formato in gran parte da contingenti mercenari e indisse nuove campagne militari con l'obiettivo di annettere territori nemici. Tiglatpileser III liberò inoltre l'Assiria dalle pressioni degli aramei che minacciavano la valle del Tigri, scacciò gli urartei dalla Siria, annetté gli stati aramaici di Arpad e di Damasco e soggiogò le città della Palestina, proclamandosi inoltre re di Babilonia.

 

 

A Tiglatpileser III succedette Salmanassar V (727-722 a.C.) e a questi Sargon II (722-705 a.C.), che continuò la politica espansionistica in diverse direzioni, dall'Anatolia meridionale al golfo Persico. Conquistato Israele, condusse spedizioni contro gli urartei e i medi, annetté numerosi stati della Siria e dell'Anatolia meridionale e sconfisse gli aramei nella valle del Tigri e i caldei nella bassa valle dell'Eufrate. Per ottenere il pieno controllo del vasto impero che si estendeva dal confine con l'Egitto alla catena dei monti Zagros e dal Tauro al golfo Persico, Sargon lo divise in circa 70 province, ciascuna retta da un governatore che gli rispondeva direttamente. Creò un'organizzazione amministrativa centrale nella capitale Kalakh e delegò parte del potere al figlio Sennacherib (705-681 a.C.). Negli ultimi anni del suo regno, Sargon costruì una nuova città a nord di Ninive, Dur Sharrukin, dove fece erigere il suo palazzo, ornato da magnifici bassorilievi. Istituì inoltre una biblioteca a Ninive e incoraggiò il commercio e l'agricoltura in tutto l'impero.

 

 

LA DECADENZA

 

 

I successori di Sargon, mirando alla conquista dell'Egitto e dell'Elam e alla completa dominazione di Babilonia, ritirarono parte delle guarnigioni stanziate nelle regioni di frontiera a nord e a nord-est; i medi e due gruppi insediatisi da poco, i cimmeri e gli sciti, acquistarono di conseguenza maggior potere.

 

 

Sennacherib conservò i territori conquistati dal padre, giungendo a minacciare l'Egitto; trasferì la capitale da Dur Sharrukin a Ninive, dove fece costruire il proprio palazzo. Fu il primo re assiro a servirsi di una flotta, con la quale nel 694 a.C. sconfisse i ribelli caldei. Nel 689 a.C., per punire i babilonesi che si erano alleati con i caldei, conquistò e distrusse Babilonia, sebbene questa fosse tradizionalmente ritenuta una città santa. Il figlio Asarhaddon (681-669 a.C.) contribuì alla ricostruzione di Babilonia e condusse imprese militari contro l'Egitto, occupandone la capitale Menfi. La conquista egiziana fu continuata dal figlio Assurbanipal, che giunse fino a Tebe; durante il regno di quest'ultimo venne inoltre saccheggiata Susa (l'odierna Shush, Iran), capitale degli elamiti. Oltre che per le sue imprese, Assurbanipal è noto per la vasta biblioteca che costituì nel palazzo di Ninive.

 

 

LA FINE DELL'IMPERO

 

 

La morte di Assurbanipal (629 a.C. ca.) fu seguita da una rivolta di corte, ma poco si sa degli eventi successivi. I medi conquistarono la città di Assur nel 614 a.C. e, con l'aiuto dei babilonesi, la capitale Ninive nel 612. Gli assiri, guidati dall'ultimo re, Assuruballit II (612-609 a.C.), si ritirarono a Harran, a nord-ovest della capitale, dove subirono la sconfitta che segnò la fine dell'impero.

 

 

La potenza degli assiri si basava quasi totalmente sull'apparato militare. La forza principale era costituita dalla fanteria, pesante e leggera, armata di picche, archi e spade; la fanteria pesante e la cavalleria, che non utilizzava la sella, erano protette da armature. L'esercito faceva uso di pesanti carri, di torri da assedio e di arieti usati per abbattere mura e fortificazioni.

 

 

Comandante in capo era il re, il quale solitamente guidava personalmente le campagne militari. Sebbene fosse un monarca di tipo assoluto, i nobili e i cortigiani che lo circondavano e i governatori incaricati di amministrare i territori conquistati prendevano spesso decisioni in sua vece. Ambizioni dinastiche e intrighi rappresentavano una costante minaccia per lo stato, afflitto da una debolezza che contribuì in gran parte al crollo dell'impero

 

 

 

Contacts

VENTE 06 Nous sommes acheteurs de ces exemplaires    de billets, monnaies anciennes et médailles de collections Tel.. 06 12 08 09 36

Tél. :+33 6 12 08 09 36

SIRET 88956447200013

Courriel

contact@vente06.com